Stéphane Serino est un artiste multi disciplinaire aux influences pop-rock. Né le 4 janvier  1978 à Marseille , il découvre la musique  à l’âge de  7 ans, par l’intermédiaire de sa sœur Karine qui lui offre son premier disque vinyl « face value » de l’artiste  Phill Collins .

Bercé durant sa jeunesse sur les notes de cet artiste, c’est à l’âge de 18 ans, qu’il commencera la batterie en autodidacte.

Sa passion pour la musique l’amènera durant les années lycée à créer le groupe MEN IN VRAC, parodiant ainsi le groupe MEN IN BLACK.  C’est alors que son lycée lui proposera de participer au « printemps des lycées » avec comme président d’honneur monsieur Michael Jones, qu’ils remporteront avec brio avec à la clé une rencontre avec Jean-Jacques Goldman lors de sa tournée « en passant » à Istres en 1998.

Forts d’émotions de cette première rencontre, celle-ci ne le laissera pas indiffèrent, et se dirigera vers le chant en évoluant jusqu’en 2018 dans les orchestres de la région du sud-est.

Son oncle Albert lui propose de participer et de chanter à Marseille lors d’une journée caritative qui le marquera car, sans le savoir, Jean-Jacques Goldman lui fera la surprise de lui rendre visite à l’issue de sa représentation.

Fort d’un moment intime et complice, c’est sur la voix de la chanson et de la création qu’il poursuivra sa carrière avec la création de son premier opus « Noir et blanc » qui sortira courant 2020.